Comité des fêtes 

Le comité des fêtes

Depuis sa création en juillet 1978, le comité des fêtes a toujours montré un dynamisme et une volonté remarquables pour animer notre commune. Pendant ces 40 ans presque chaque famille de Puygros a participé à cette association. Les présidents qui se sont succédés sont Robert CAILLE (1978 – 1982), Michel TORRES (1983 – 1985), René BOUVET (1986-1995), Michel TORRES (1995 – 1997), Georges DONAZ (1998 – 2005) et depuis 2006 Sylvie HYVERT.

Le bureau actuel est composé de Tommy CHALAND Vice-président, Damien CAILLE trésorier, Ingrid WENDLAND Vice trésorière, Cécile MORETTO secrétaire, Odette THIERCELIN vice-secrétaire.

Les manifestations de cette année, toujours nombreuses :

Dimanche 21 avril

Bal de pâques – salle des fêtes

Dimanche 19 mai

Repas pédestre

Dimanche 14 juillet

Concours de pétanque

Samedi 12 octobre

Repas dansant – salle des fêtes

Dimanche 10 novembre

Fête du pain – salle de fêtes

Samedi 28 décembre

Soupe au choux – salle des fêtes 

 

L’APE

L’association des Parents d’élèves organise diverses actions au cours de l’année afin de collecter des fonds pour financer des activités pour les enfants (Voyages scolaire, sorties piscine, trajets de car, sorties pédagogiques, etc….).

Cette année, nous comptons  29 élèves à l’école.

 

L’aide des parents pour mettre en place ces actions tout au long de l’année est donc  primordiale, qu’elle soit de manière permanente ou ponctuelle.

Nos actions au cours de cette année :

16 Mars :  « Soirée fondue savoyarde » organisée à la salle des fêtes

19 Mai : Vente de pains et St Genix (confectionnés  et cuits par les parents dans les fours communaux)  lors du repas pédestre organisé par le Comité des Fêtes de Puygros.

2 Novembre  :  Halloween à la salle des fêtes. Concours de déguisements et de citrouilles ,buvette et le goûter offert aux enfants.

8 Décembre :  Vente de sapins, pains et St Genix

                         Vente de chocolats

 

 

Le bureau est  constitué de Ingrid Caille (présidente) , Nicolas Dartis (Trésorier) et Alexandra Duc (Secrétaire).

 

L’Association Communale de Chasse agréé : l’ACCA

Les membres de L’ACCA de Puygros ont décidé cette publication qu’à titre d’information afin de partager leur activité avec les passionnés de la faune sauvage et des espaces naturels :

« Rien nest jamais fini, il suffit dun peu de bonheur pour que tout commence »

Emile ZOLA

LA CHASSE A PUYGROS

La chasse à Puygros a eu, a et aura une ligne de conduite simple. Elle doit s’intégrer et avoir sa place dans les espaces ruraux en tenant compte de l’évolution de la société actuelle, des usagers, des protecteurs de la nature, de l’agriculture, de la sylviculture, de la régulation et préservation de la faune sauvage et de son biotope. Ceci n’est possible que grâce à la responsabilité, le partage et l’action commune de tous les différents acteurs.

C’est en décembre 1968 que fut créée l’Association Communale de Chasse (ACCA) de Puygros dont le siège social est situé en son chef-lieu à la mairie (identifiant actuel : W732004689 régit suivant la loi de 1901) dans le secteur Sud-Ouest Bauges.

Historique des présidents de l’ACCA depuis sa création il y a un demi-siècle :

1968 – 1978 : Monsieur Marcel HYVERT

1978 – 1982 : Monsieur Pierre MIGUET

1982 – 2002 : Monsieur André CHALANSONNET

2002 – à ce jour : Monsieur Jean-Pierre GACHET

A cette époque, la chasse se faisait déjà en équipe et l’on pouvait compter sur une trentaine de chasseurs. Dans les années 1975 à 1980, le Chevreuil et le Chamois devenant très rare, une réintroduction fut engagée, les prélèvements furent interdits ou réglementés. Le lièvre fût réintroduit aussi par des lâchés massifs sur plusieurs territoires avec des aménagements de cultures en adéquation avec le développement du  «capucin». Malgré ces efforts (prélèvements limités) et une prédation existante, les indices de présence sur notre territoire restent marginaux aujourd’hui.

Les chasseurs des 15 communes environnantes de Puygros ont entrepris de créer des Groupements d’Intérêts Cynégétiques (GIC) afin d’avoir une réflexion globale sur les prélèvements et la préservation des espèces, tous en participant à la régulation nécessaire des prédateurs (équilibre de la chaîne alimentaire naturelle). A l’heure actuelle, celui-ci a fusionné avec le GIC REVARD MARGERIAZ pour des raisons administratives et financières tout en préservant ses règles de fonctionnement originales.

Depuis, les plans de chasse instaurés à l’intersaison en fonction des comptages dans les ACCA ont permis de reconstituer un cheptel naturel de la faune sauvage que nous nous efforçons de préserver pour garantir un bon équilibre cynégétique. 

En effet, grâce aux travaux de fond effectués par les chasseurs sur plusieurs décennies, les usagers de la nature peuvent maintenant découvrir une faune diversifiée par la présence de martres, de lièvres en densité faible, de cerfs, de sangliers, de chevreuils, de chamois, renards, blaireaux, hermines, bécasses si difficiles à appréhender, et bien sûr notre célèbre coq de bruyère et marmotte en présence marginale sur le massif de la Galoppaz (Ces 2 dernières espèces sont strictement protégés).

                  

L’ACCA de Puygros fonctionne et est organisée en 2 équipes. Les chasseurs qui la composent sont cynégétiquement passionnés. Elle est constituée en moyenne de 25 chasseurs chaque année. Son conseil d’administration comprend un président, un vice-président, un secrétaire, un trésorier, un commissaire aux comptes, un garde particulier, des membres sociétaires et extérieurs (16.7% pour 10%mini obligatoire requis). Les chasseurs se réunissent en assemblée générale sur convocation du président pour délibérer sur les objectifs cynégétiques et pour approuver le règlement intérieur sur la sécurité et la gestion de la chasse de l’année à venir. Celui-ci tient compte des règles fondamentales issues de l’arrêté préfectorale régissant la chasse en Savoie et doit être ensuite validé par la DDT de Chambéry (Direction Départementale des Territoires).

La politique de gestion et de responsabilisation des membres du conseil d’administration et des membres sociétaires et extérieures adhérents ont su redonner une image positive à l’activité chasse sur le territoire.

La chasse à tir s’effectue sur 804Ha avec une réserve de chasse obligatoire de 129Ha (cette dernière doit être supérieur au 1/10 de la surface chassable).

Dans le cadre du nouveau schéma départementale cynégétique instauré par la FDC73. Les zones de chasses, la réserve et autres sont identifiées par cartographie préservant les distances réglementaires par rapport aux zones habitables (150m). Ce travail permettra, à l’avenir, aux chasseurs locaux de maintenir une bonne répartition de la surface chassable.

Afin d’améliorer la sécurité à la chasse, des panneaux de signalisations obligatoires et divers balisages sont implantés sur tout le territoire pour identifier les limites de la réserve et informer les usagers de la nature sur les périodes légales de chasse aux départs des chemins de randonnée. Pour information, la chasse se pratique : le mercredi, le samedi, le dimanche, et les jours fériés de début Septembre à fin Janvier sur la commune de Puygros. Des miradors sont implantés à des postes stratégiques aussi pour assurer des tirs fichants en toute sécurité. Les postes numérotés sont identifiés sur une carte pour assurer une bonne organisation des battues en réserve.

Les principaux modes de chasse à tir pratiqués sur les différents secteurs sont les suivants :

·       Chasse au chien courant en battue en équipe avec traqueurs et postés pour les grands gibiers (Cerfs, Chevreuils, Sangliers)

·       Chasse à l’approche principalement en binôme pour le Chamois et le Sanglier aussi.

·       Chasse au chien d’arrêt pour la bécasse qui effectue une halte migratoire d’Octobre à Novembre sur notre sol.

·       Des battues administratives aux sangliers en réserve sont effectués afin de limiter les dégâts causés aux cultures et aux prairies appartenant aux agriculteurs. En effet, seuls et eux seuls, les chasseurs indemnisent financièrement le montant de ces dégâts auprès des agriculteurs après expertise des zones concernées. Nous pratiquons aussi l’agrainage fixe ou à la volée au maïs pour le sanglier durant les périodes réglementaires suivant le PLA (plan local d’agrainage dûment approuvé par la chambre d’agriculture et la DDT) afin de les garder à l’écart des cultures. En cas de fort dégâts et de surpopulations des sangliers, une cellule de crise est instaurée. Suivant l’accord et sous l’autorité de la DDT, de l’ONCFS, de la FDC73, du lieutenant de louveterie du secteur, du maire de la commune et du président local de l’ACCA concernée, des tirs de nuit sont organisées dans un cadre et protocole très stricte afin de prélever les sangliers en surnombre et de rétablir la population a un niveau correct.

·       Les renards et blaireaux sont régulées aussi aux cours des parties de chasse afin de limiter la prédation et les excavations de terre.

Le suivi des différentes espèces gibiers s’effectuent par des comptages réguliers organisés durant toute l’année (par exemple : protocole du poste fixe pour le chamois). Cette stratégie nous permet d’établir la densité des espèces de gibier et ensuite de proposer un plan de chasse raisonné pour l’année à venir qui donnera l’attribution des bracelets que nous payons comme les droits de chasse sur le territoire communale. Ceci permet de garantir la pérennité des espèces en régulant leur densité et du domaine sylvicole (abroutissements et frottis sur les résineux) en évitant les surpopulations qui, à terme, peuvent s’autodétruire et voir même mettre à néant la faune (due à la consanguinité ou aux maladies).

Bilan de la saison cynégétique prélèvements grands gibiers plan de chasse 2018/2019 :

 

Saison 2018/2019

Bracelets attribués

Bracelets réalisés

Chevreuils

15 (CHI)

15 (7M,8F)

Cerfs

5 (2CEM,3CEF)

2 (2M)

Chamois

4 (2ISJ,1ISE,1ISA)

4 (2M,2F)

Sangliers

Non Limité zone rouge

16 (10M,6F)

 

Les chasseurs ont des droits et des devoirs. Ils participent donc à différents travaux d’intérêts généraux afin de pérenniser leurs activités et maintenir une cohérence gibier/biotope :

 

·       Entretien annuel bénévole sur plusieurs journées des espaces naturels et des chemins de randonnées par des opérations de débroussaillage afin d’accéder aux secteurs ce qui profitent aussi aux autres usagers de la nature. Ils adaptent au mieux le biotope pour bien remiser le gibier sur le territoire et affinent les zones de gagnage.

·       Participent activement et aident les associations locales de la commune dans le déroulement logistique de leurs rassemblements conviviaux annuels.

 

Ils interpellent et conseillent tous les usagers de la nature de respecter le milieu naturel et les incitent de porter sur le haut du corps des vêtements fluorescents pour être mieux vus afin d’assurer et renforcer la sécurité de tous.

 

Ils rappellent que la divagation des chiens est interdite. Ceux-ci doivent être maintenu en laisse afin de ne pas compromettre et perturber la sérénité de la faune sauvage qui peut être affaibli en hiver et surtout pour ne pas perturber les naissances des faons et cabris au printemps.

 

Pour faire partager notre passion et notre territoire, nous avons accueillis plusieurs chasseurs invités et notamment un allemand, via la FDC73 (fédération départementale), afin de pérenniser notre ouverture d’esprit et de pouvoir échanger sur nos cultures cynégétiques.

 

Si cette activité vous passionne, nous pouvons vous proposer de la découvrir dans un cadre magnifique. Pour tous renseignements vous pouvez contacter les membres représentants :

 

Président : Jean-Pierre GACHET           Trésorier : Jacques ARIZIO             Secrétaire : Lionel GIROUD

 « La chasse est une période de la vie où sexprime avec force la camaraderie, la fraternité entre chasseurs et chasseresses qui sont tant de valeurs à transmettre. Le compagnon de chasse est celui avec qui, en communion didées, on échange, on partage des souvenirs, des émotions, des actes et des espoirs ».

N’oublions pas nos fidèles compagnons « chasseur dans l’âme » sans qui la quête du gibier serait rendu très difficile. 

Rédigé le 19/03/2019 

 

Le Club Sportif de la Galoppaz

 
Depuis le 23 janvier 2019, le Club Sportif de la Galoppaz est ouvert pour l’activité ping-pong.

Dans une ambiance conviviale, vous pouvez rejoindre cette équipe de sportifs le mercredi à partir de 17 heures jusqu’à 20 heures à la salle des fêtes de Puygros.

 

Des raquettes, des balles et des tables vous attendent! 

Comments are closed.

Close Search Window